Créer un site gratuitement Close

Conclusion

   Ainsi, à la suite de cette étude, les cœurs artificiels apparaissent de plus en plus fiables car ils permettent aux patients atteints d'une insuffisance cardiaque ou ceux pour qui une greffe n'est pas appropriée, de recevoir une transplantation de ce cœur dans l'attente de celui d'un donneur. Ce moyen permettra de sauver de nombreuses vies mais il a tout de même de multiples inconvénients. Pour le moment, l’espoir se tourne vers le cœur artificiel Carmat qui n’est cependant qu’au stade d’essai. Néanmoins, une deuxième solution existe : le cœur biologique qui consiste à remplacer le cœur du patient par un cœur animal, principalement celui du porc puisque ses organes sont les plus proches des êtres humains. Malgré son coté naturel, il déclenche de nombreux débats quant à son utilisation même s'il peut être moins cher et moins compliqué dans les suivis médicaux.

    Entre cœur artificiel et xénogreffe, le sujet dépasse le cadre simplement scientifique pour toucher celui social et économique. Vaut-il mieux un cœur artificiel ou bien un cœur d’origine animal ? Le prix du premier étant plus cher que celui du cœur biologique mais ce dernier créant plus de doutes et réticences dans la population concernée. Ce qui est certain, c'est que le cœur artificiel comme biologique ne sont pas sans faille, leur utilisation revient donc au choix du receveur, qui devra prendre en compte les avantages de chacun comme les inconvénients. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site